Noé Mission Saint Jean... en images

Teaser Noé

Contacter l'association

Vous souhaitez nous contacter ?

Nous sommes là pour vous répondre.

Accéder à la page de contact

noemissionsaintjean@gmail.com
06 64 99 56 29

NOE MISSION SAINT JEAN

Notre-Dame de Rimont

71390 FLEY

Agenda

Vous vous demandez si la mission humanitaire est faite pour vous ?

 

Venez découvrir l'association et les missions proposées, lors d'un des week-ends de découverte, d'information et de réflexion (plus d'informations ici).

 

 4 et 5 mars 2017 à Rimont (71)

 

 6 et 7 mai 2017 à Orléans (45)

 

Pour les futurs volontaires :

 

Week end de formation :

17 et 18 juin 2017 à Rimont (71)

 

Session de formation d'été :

19 au 30 juillet 2017 à Rimont (71)

 

Départ en mission
entre août et octobre 2017

Facebook
Retrouvez Noé Mission Saint Jean sur Facebook
Sites amis

Festival Saint Jean :

www.festivalsaintjean.com

Témoignages

Dans ces extraits de « lettres aux parrains », voici quelques nouvelles venues tout droit des pays de mission :

 

Florilège d’une volontaire Noé Mission

Tu veux savoir ce que ça fait quand dix gamins hurlent ton nom au milieu de la rue en faisant des grands gestes puis te sautent dessus en manquant de te faire tomber ? Viens à Noé Mission !


Tu veux discuter avec un malade, rendre visite aux prisonniers, te prendre la joie de vivre des enfants en pleine figure quand tu as un coups de blues, poser toutes les questions spi que tu veux et suivre des enseignements en béton pour ta formation personnelle ? Viens à Noé Mission !


Tu veux te taper de bons fous rire avec ta co-volontaire parce que vous vous êtes compris par un simple regard, qu’ « on en parlera ce soir au debriefing » et que franchement, heureusement que vous êtes deux sinon vous auriez déjà explosé devant tant de situations incongrues ? Viens à Noé Mission !


Tu veux faire une expérience spirituelle forte, apprendre à persévérer dans la prière, t’appuyer sur l’exemple des sœurs dans les moments difficiles, comprendre des idées auxquelles tu n’avais jamais réfléchi avant, et recevoir énormément des gens qui t’entourent ? Viens à Noé Mission !


Tu veux découvrir plein de choses sur toi et ton fonctionnement que tu n’avais pas forcément remarqué, et qui méritent d’être exploitées ou travaillées ? Viens à Noé Mission !


Tu veux être évangélisé alors que tu es toi-même venu comme missionnaire, recevoir des témoignages de foi de dingue, et assister à des cérémonies magnifiques avec la communauté ? Viens à Noé Mission !


Tu veux venir compléter ce florilège qui pourrait être infini, par tes propres expériences ? N’hésite pas, Viens à Noé Mission !

 

Extraits du florilège d’Ombline, animatrice au Cameroun

 

La mission… la découverte d’une nouvelle culture !

De grand matin, Constance et moi, nous enfourchons nos mobylettes et en route pour l’école ; au passage je manque d’écraser quelques poulets et mambas verts qui traînassent sur la piste! Nous slalomons à coups de « Bonjour ! », de klaxons et de « ça va bien ? » entre les enfants, les dernières flaques persistantes, les motos taxis, les collégiens, les lycéens et les mamans avec leurs pyramides sur la tête et les bébés au dos.
A 7h45, la directrice sonne le rassemblement des troupes, mais quelle sonnerie ! Les sœurs frappent avec un bout de métal sur une jante de roue de voiture (on recycle ici, ne jetez rien). Là c’est un grand moment : l’hymne national. Ah l’HYMNE NATIONAL ! Ses paroles nous sont encore hermétiques, les enfants guinéens ont beaucoup de mal à le prononcer. En voici un petit extrait : « La Guinée fière et jeune » devient « la Guinée frère et shœur », ou encore « Prêchant l’unité africaine » - « Fraîchant l’unité… » . M’envoyer la traduction…

Armance, institutrice en Guinée

 

Vivre le partage

Il y a une chose qui me touche particulièrement ici, c’est le partage et la solidarité qu’ils se témoignent les uns les autres d’une façon naturelle. Ils peuvent se disputer et se frapper, mais l’instant d’après, ils partageront ce qu’ils ont. Par exemple, en classe pendant un devoir : 3 blancos pour 37 élèves, idem pour les gommes. Il faut les voir passer d’élève à élève, ou même traverser la classe dans les airs sur simple demande, et d’une façon toute naturelle. L’idée de le garder pour soi ne leur traverse même pas l’esprit.

 

Solène, gestionnaire au Sénégal

 

La joie du don quotidien

L’essentiel de ma vie ici est centré sur la tâche qu’on me demande de remplir, ce service que j’ai accepté de rendre à partir du moment où je me suis engagée dans l’association. Une année de service pour l’Eglise, une petite pierre pour construire une « civilisation de l’Amour ». C’est là le sens que je donne à ma mission. Oui je peux dire que je mène une vie « banale », dans le sens où tous les matins je me lève tôt et pars travailler à l’école, remplir une tache que par moi-même je n’aurai pas forcément choisie. Certes je suis quotidiennement dans un cadre «extraordinaire», mais on y trouve aussi la banalité d’une tache mille fois répétée, le « train-train quotidien », un rythme de vie régulier et exigeant. Mais toutes ces exigences sont, au final, source d’une plus grande liberté, de joies insoupçonnées, et une véritable école de vie. A chaque difficulté sa solution, à chaque peine un émerveillement plus fort ! Pour cela les enfants sont vraiment extraordinaires. J’apprécie de plus en plus leur contact qui est vraiment source de joie, de rires et d’émerveillements.

 

Lucie,  institutrice en Guinée

 

Vivre la joie auprès des petits

Les anniversaires aussi c’est quelque chose ! Chacun y va de sa petite carte faite vite fait entre deux cours ou en rentrant le soir au lieu de jouer. Et celui qui est la cible de tant de gentillesse se sent comme un roi entouré de pierres précieuses. Les joies qui les transportent sont tellement insignifiantes qu’elles sont d’autant plus belles. Il y a quelque chose dans leur regard que l’on devrait réapprendre, une lumière qui fait voir la vie comme une merveille. 

 

Sixtine, éducatrice en Inde

 

La mission… une école de vie !

Et puis, soyons honnêtes, il y a aussi des moments un peu difficiles. Avec mon caractère, j'ai beaucoup de mal à supporter la lenteur avec laquelle tout se fait et l'absence quasi complète d'organisation ! En plus de ça, l'esprit d'innovation ou de changement ne fait pas vraiment partie de la culture sénégalaise : on a toujours fait comme ça, pourquoi faire autrement ? Face à ça, j'ai du mal à accepter que mon rôle n'est pas de tout prendre en main et de tout réorganiser à l'européenne ; et du mal certains jours à ne pas me demander « Mais au fond, à quoi je sers ici ? »... Mais je savais que je n'allais pas changer le monde en partant en mission et ce n'est d'ailleurs pas ce que je suis venue chercher. « Le bénévole ressent une joie qui va bien au-delà de l'action accomplie lorsqu'il parvient à donner gratuitement quelque chose de lui-même aux autres » (Jean Paul II). Voilà, c'est ça que j'aimerais vivre cette année : apprendre à aimer ceux que je côtoie malgré leurs différences, et me donner avec joie et cœur!

 

P., gestionnaire dans une école au Sénégal

 

La mission… vue avec du recul !

Envoyée au Sénégal pour 10 mois, j'ai accueilli la nouvelle de la destination avec inquiétude, je pensais partir au Mexique! Mais après avoir vécu ces 10 mois de mission, quel chemin parcouru dans la confiance en Dieu...
Le Sénégal a tenu ses promesses d'accueil (la fameuse teranga), de délicieux plats au riz et poisson (le tieb et le yassa, mmh), de soleil, de mer, de couleurs...mais aussi celles de la lenteur, des retards incessants, de la simplicité matérielle, de la poussière volant en tous lieux et imprégnant tout... Des joies et des difficultés qui se sont manifestées à travers Astou, Oumy, Birame, Abraham, Suzanne, élèves, collègues profs, villageois et qui ont mis ma personne, mes qualités et mes défauts à nu à vitesse grand V, hors de mes repères habituels... Mais devant Dieu, quoi de plus vrai que d'être mis à nu? Avec Noé, j'étais rassurée d'un point de vue pratique et spirituelle, car j'étais envoyée chez un prieuré des Frères de Saint Jean avec une autre coopérante... Et ceci m'a vraiment permis de me ressourcer et de confier à Dieu mes joies, mes difficultés et mes prières, au quotidien... et d'édifier des fondations à long terme!

 

Alix, ancienne volontaire du Sénégal

Noé Mission Saint-Jean fête ses 15 ans !
Noé Mission Saint-Jean a fêté ses quinze ans ! Tous ceux qui ont contribué, et qui continuent à faire de cette association ce qu’elle est, se sont réunis pour une soirée anniversaire le 8 avril dernier.[Plus]

Premier week-end de découverte à Rimont
Mars, une odeur de printemps, mais pas seulement ! C'est aussi le premier week-end de découverte de l'année pour tous ceux qui se posent la question de donner 1 an au service de la mission, des autres ![Plus]

La promotion Sainte Faustine (2015-2016) est de retour !

Un peu plus d’un an plus tard, les mêmes… Enfin, pas tout à fait les mêmes : la mission, ça vous change !

[Plus]

Accéder à toutes les nouvelles de l'association

Comment nous aider?
Soutenir financièrement les missions humanitaires de nos volontaires ?
 
Noé Mission Saint Jean a besoin de votre aide !
Liens

Sites de la communauté St Jean:

Communauté Saint Jean:

www.stjean.com

 

Soeurs apostoliques de Saint Jean:

www.soeursapostoliquesdesaintjean.com